08/03/2013

Le dernier Lapon d'Olivier Truc

Le dernier Lapon
Premier roman d'Olivier Truc
Editions Métailié Septembre 2012 

Un thriller magnifique et prenant, écrit par un auteur au style direct et vigoureux, qui connaît bien la région dont il parle.

Kautokeino, Laponie centrale, 10 janvier. Nuit polaire, froid glacial. Demain le soleil, disparu depuis 40 jours, va renaître. Demain entre 11h14 et 11h41, Klemet va redevenir un homme, avec une ombre. Demain le centre culturel va exposer un tambour de chaman légué par un compagnon de Paul-Emile Victor. Mais dans la nuit, le tambour est volé. Les soupçons iront des fondamentalistes protestants aux indépendantistes sami. 
La mort d'un éleveur de rennes n'arrange rien à l'affaire. La Laponie, si tranquille en apparence, va se révéler terre de conflits, de colères et de mystères. Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, se lancent dans une enquête déroutante. Mais à Kautokeino, on n'aime guère les vagues. Ils sont renvoyés à leurs patrouilles en motoneige à travers la toundra, et à la pacification des éternelles querelles entre éleveurs de rennes. 
Les mystères du 72e tambour vont les rattraper. Pourquoi en 1939 l'un des guides sami a-t-il confié à l'expédition française ce tambour, de quel message était-il porteur? Que racontent les joiks traditionnels que chante le vieil oncle de Klemet ? Que vient faire en ville ce Français qui aime trop les très jeunes filles et qui a l'air de si bien connaître la géologie de la région ? A qui s'adressent les prières de la pieuse Berit ? Que cache la beauté sauvage d'Aslak, qui vit en marge du monde moderne avec sa femme à moitié folle ? Dans un paysage incroyable, des personnages attachants et forts nous plongent aux limites de l'hyper modernité et de la tradition d'un peuple luttant pour sa survie culturelle. 



L'auteur, Olivier Truc, correspondant du Monde et du Point à Stockholm, a grandi en région parisienne, avec des attaches dans le sud de la France, où la famille passait les étés. Il a suivi des études universitaires qu'il a écourtées pour se lancer dans le journalisme. La formation sur le tas a été sa véritable école, qu'il a complétée ensuite de stages au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes à Paris. Journaliste à Montpellier, il y a rencontré une irrésistible Suédoise qui lui a fait tout quitter pour aller s’installer en Suède en 1994.
Pour Le dernier Lapon, Il avait effectué une série de reportages pour Libération sur la police des rennes, puis un documentaire pour France 5 sur le même thème. Il a accumulé une matière qui a servi de base à son roman.
"Je voulais rencontrer des gens vivant des choses hors du commun, voyager, raconter ces histoires, et puis je me suis rendu compte que les gens qui ne vivaient pas des choses hors du commun avaient  aussi des histoires à raconter. Les auteurs de polars nordiques ne m’ont pas influencé. Le déclic de l’écriture m’est venu de mes rencontres, de mes reportages, de choses vues, vécues, ressenties sur le terrain. Et de l’envie de prolonger des sensations et des atmosphères qui m’inspiraient par l’écriture."
Il participe à la première édition du Festival sans nom à Mulhouse du 8 au 10 mars 2013
Extraits DNA 8 Mars 2013 "Irrésistible curieux"
Nouveauté 2015 : Le détroit du loup

Aucun commentaire: