jeudi 24 novembre 2016

« Rechercher, sauvegarder, faire connaître »

Les membres du Cercle remercie la journaliste des DNA pour avoir su si bien restituer leurs objectifs de sauvegarde de la mémoire locale... dans son article paru le 22 novembre 2016


Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre, à Saint-Bernard, le Cercle d’Histoire de la MJC de Spechbach a proposé à de nombreux visiteurs un petit retour sur le passé d’Enschingen-Brinighoffen devenu Saint-Bernard en 1972.

« Rechercher, sauvegarder et faire connaître », telle est la devise du Cercle d’Histoire de la MJC de Spechbach. À l’occasion de ce week-end prolongé, les mordus d’Histoire ont proposé une très belle exposition de photos revenant sur le passé du village de Saint-Bernard. De nombreux clichés de la première guerre mondiale et des destructions en résultant étaient exposés, mais également des photos de classe, de conscrits ou encore d’associations du village.

Suzanne Bruchlen et Daniel Biller, animateurs du Cercle d’Histoire étaient présents tout au long de ces trois jours d’exposition pour livrer de plus amples explications aux visiteurs. Ils partageaient également avec plaisir des informations concernant leur travail de recherche.

Suzanne Bruchlen explique : « Nous avons créé le Cercle d’Histoire en 2009 à Spechbach-Le-Haut après avoir découvert une photo du Baptême des cloches du village. Cette photo avait éveillé notre curiosité et rapidement, nous avons eu envie de sauvegarder le patrimoine, la mémoire ». Elle poursuit : « Étant passionnés de généalogie et d’histoire, nous avons mené de nombreuses recherches dans les archives communales, paroissiales et départementales. Mais également au Centre de Recherche sur l’Histoire des Familles de Guebwiller. L’exposition de Saint-Bernard nous a demandé 6 mois de préparation ».

« Les expositions que nous montons, confie également Daniel Biller, sont un moyen pour nous de nouer contact avec les gens. Leurs visites sont très importantes puisque bon nombre d’entre eux nous permettent de compléter et corriger les identifications de nos photos. En effet, lorsqu’ils reconnaissent des visages sur les différents clichés que nous exposons, les visiteurs nous sont d’une aide précieuse dans l’identification des personnes présentes sur ces morceaux du passé. C’est aussi un moyen pour nous de remercier toutes les personnes qui n’hésitent pas à nous prêter des documents, c’est important qu’ils voient le résultat de tout ce travail. »

Toujours à la recherche
Effectivement, les membres du Cercle d’Histoire sont toujours à la recherche de documents, photographies, cartes postales… venant retracer l’histoire des deux Spechbach ou des villages alentours. Les documents prêtés sont quant à eux numérisés et rendus dans les plus brefs délais à leur propriétaire.                      Signé A. F. 

Aucun commentaire: